Aujourd’hui encore, les galeries restent incontournables sur le marché de l’art

Publié le : 30/10/2017 01:37:05
Catégories : Art Market

 

Le marché de l’art a profondément changé ces vingt dernières années et les galeries ne sont plus seulement de simples intermédiaires entre les artistes et les collectionneurs. Leurs domaines d’intervention se sont largement étendus et elles exercent désormais un métier aux multiples facettes, surtout dans l’art contemporain.

L'internationalisation du marché de l'art en grande partie dû à internet, la multiplication des foires, la concurrence féroce des maisons de vente et les market place dédiées, ont forcé les galeries à s’adapter.

Ce qui s’est traduit pour les poids lourds internationaux du secteur comme par exemple Gagosian avec ses 17 galeries dans 7 pays ou bien encore White Cube présent à Londres, São Paulo et Hong Kong, par la diversifications de leurs adresses répondant ainsi à la nécessité de se renouveler constamment pour offrir le contexte le plus motivant possible à leurs artistes tout en favorisant leur visibilité auprès des collectionneurs.

Alors que pour les galeries émergentes et les pépinières de jeunes créateurs, l'organisation de vernissages communs, l'utilisation intensive d'Internet, la mise en place d'actions pédagogiques, leur a permis de se démarquer.   

Lieu d’exposition (comme les foires) et de vente d’œuvres d’art (comme les grandes maisons), les galeries restent pourtant incontournables sur le marché de l’art car elles offrent avant tout des espaces adaptés permettant la réalisation de show off (exposition personnelle) afin de mieux comprendre le travail de l’artiste, souvent présent lors des vernissages.

Pour faire émerger ou progresser un artiste, il faut tisser des liens avec les critiques d'art, les commissaires d'exposition, les musées et les fonds d'acquisition d'art contemporain, susceptibles de faire connaître ou acheter l’artiste. Il faut ensuite faire de même avec les professionnels et musées étrangers pour ratisser plus large encore. Et quand l'artiste est consacré, le travail n'est pas fini : il faut surveiller sa cote en vente publique, la soutenir si nécessaire... Elles entretiennent donc des liens étroits avec leurs artistes. Ses liens se fondent sur une estime réciproque et un rapport complémentaire : l’un apporte son talent tandis que l’autre apporte son expérience du marché.

Si l’on peut trouver une mine d’informations sur les artistes grâce à Internet, la notoriété virtuelle ne remplace pas le filtre des galeries. Elles restent des lieux privilégiés, d’échanges, qui vous permettront d’affiner votre vision, de développer votre connaissance et votre sensibilité.

Partager ce contenu